Archives de Catégorie: Partenariats

GKOOT Partenaire de BRICE FARADJI

Gkoot partenaire de Brice Faradji, créateur du JUMP FIT!

Gkoot réalise pour son nouveau concept de cours, qui allie Boxe, corde à sauter et fitness, des mix sur mesure avec les musiques du site http://www.gkoot.com
Brice Faradji nous parle de cette discipline novatrice:
Le JUMPROUND ou JumP Fit
Le JUMPROUND c’est d’abord l’histoire d’un boxeur.
Le JUMPROUND c’est ensuite mon désir de faire vivre à un plus grand nombre ce que j’ai moi-même vécu.
Le JUMPROUND, c’est  le « Jump », symbolisé par la corde à sauter.
Elle est un élément incontournable de la formation du boxeur. Elle développe le physique, l’endurance, la résistance et surtout le mental. Elle est le préalable à toute mise de gants.
La corde à sauter est le premier combat du boxeur. C’est le combat avec son propre corps, celui qui permet de le connaître.
Et le JUMPROUND, c’est aussi le « Round ». Pour bien comprendre son importance dans la vie d’un boxeur, il faut comprendre ce qu’il a représenté dans la mienne.
« J’avais 11 ans lorsque je suis entrée pour la première fois dans une salle de boxe avec une folle envie d’apprendre à combattre. Et pourtant, le premier round de ma vie n‘a pas été celui que j’imaginais. Pas d’adversaire, pas de gants, pas de coups mais seulement une corde à sauter.
J’observe les autres, ceux qui comme moi ont une corde dans leurs mains, ceux qui frappent sur des sacs, ceux qui répètent des mouvements devant la glace, ceux qui combattent sur le ring. Tous, respectent le rythme imposé par cette horloge sur le mur qui émet des « bips ».  Un premier « Bip » leur indique qu’ils ont 3 minutes pour donner leur maximum, 3 minutes d’effort intense. Puis un autre « Bip » leur annonce qu’ils ont 1 minute pour récupérer. C’est la première fois que j’assiste à un « ROUND »… »
Alors, ma corde à sauter entre les mains, j’apprends à respecter moi aussi ce rituel : 3 minutes pendant lesquelles j’essaie de faire tourner cette corde en même temps que mes jambes. 3 minutes pendant lesquelles les seuls « Bip » que j’entends sont ceux des battements de mon cœur. Puis le « Bip » de la délivrance. Celui qui indique qu’on peut à nouveau respirer…
Et au fur et à mesure des rounds, mon corps se fait plus léger, mes endorphines sont à leur paroxysme, mes bras tournent tous seuls et je n’ai qu’une envie, c’est que ce round dure encore et encore…
Durant toute ma carrière de boxeur, la corde ne m’a jamais quittée.
En 2002, j’ai eu envie de faire partager ce que j’’avais appris sur les rings. J’ai donc proposé au Club Med Gym, une activité que j’ai créée, le FITBOXING, une gymnique boxe chorégraphiée, aérienne et dansante, fidèle à mon style sur un ring.
Fort de mes observations, de conversations avec mes élèves, de leurs réactions face aux différentes évolutions que j’ai pu leur proposer, j’ai eu l’idée d’aller un peu plus loin dans l’accession du plus grand nombre au monde de la boxe. Et pour cela, il fallait leur apprendre ce que l’on m’avait appris 23 ans plus tôt, à savoir, la corde à sauter.
C’est ainsi qu’est née l’idée du JUMPROUND, qui peut se résumer ainsi : « le dépassement de son corps par la seule force de son esprit… »

Gkoot partenaire de Brice Faradji, créateur du JUMP FIT!Gkoot réalise pour son nouveau concept de cours, qui allie Boxe, corde à sauter et fitness, des mix sur mesure avec les musiques du site http://www.gkoot.comBrice Faradji nous parle de cette discipline novatrice:

Le JumpRound ou JumP fit  Le JUMPROUND c’est d’abord l’histoire d’un boxeur.Le JUMPROUND c’est ensuite mon désir de faire vivre à un plus grand nombre ce que j’ai moi-même vécu.  Le JUMPROUND, c’est  le « Jump », symbolisé par la corde à sauter. Elle est un élément incontournable de la formation du boxeur. Elle développe le physique, l’endurance, la résistance et surtout le mental. Elle est le préalable à toute mise de gants. La corde à sauter est le premier combat du boxeur. C’est le combat avec son propre corps, celui qui permet de le connaître.  Et le JUMPROUND, c’est aussi le « Round ». Pour bien comprendre son importance dans la vie d’un boxeur, il faut comprendre ce qu’il a représenté dans la mienne. « J’avais 11 ans lorsque je suis entrée pour la première fois dans une salle de boxe avec une folle envie d’apprendre à combattre. Et pourtant, le premier round de ma vie n‘a pas été celui que j’imaginais. Pas d’adversaire, pas de gants, pas de coups mais seulement une corde à sauter. J’observe les autres, ceux qui comme moi ont une corde dans leurs mains, ceux qui frappent sur des sacs, ceux qui répètent des mouvements devant la glace, ceux qui combattent sur le ring. Tous, respectent le rythme imposé par cette horloge sur le mur qui émet des « bips ».  Un premier « Bip » leur indique qu’ils ont 3 minutes pour donner leur maximum, 3 minutes d’effort intense. Puis un autre « Bip » leur annonce qu’ils ont 1 minute pour récupérer. C’est la première fois que j’assiste à un « ROUND »… » Alors, ma corde à sauter entre les mains, j’apprends à respecter moi aussi ce rituel : 3 minutes pendant lesquelles j’essaie de faire tourner cette corde en même temps que mes jambes. 3 minutes pendant lesquelles les seuls « Bip » que j’entends sont ceux des battements de mon cœur. Puis le « Bip » de la délivrance. Celui qui indique qu’on peut à nouveau respirer… Et au fur et à mesure des rounds, mon corps se fait plus léger, mes endorphines sont à leur paroxysme, mes bras tournent tous seuls et je n’ai qu’une envie, c’est que ce round dure encore et encore…Durant toute ma carrière de boxeur, la corde ne m’a jamais quittée.   En 2002, j’ai eu envie de faire partager ce que j’’avais appris sur les rings. J’ai donc proposé au Club Med Gym, une activité que j’ai créée, le FITBOXING, une gymnique boxe chorégraphiée, aérienne et dansante, fidèle à mon style sur un ring. Fort de mes observations, de conversations avec mes élèves, de leurs réactions face aux différentes évolutions que j’ai pu leur proposer, j’ai eu l’idée d’aller un peu plus loin dans l’accession du plus grand nombre au monde de la boxe. Et pour cela, il fallait leur apprendre ce que l’on m’avait appris 23 ans plus tôt, à savoir, la corde à sauter. C’est ainsi qu’est née l’idée du JUMPROUND, qui peut se résumer ainsi : « le dépassement de son corps par la seule force de son esprit… »

Publicités

OxyRadio débarque sur les Freebox !

Il y a quelques mois, nous vous annoncions notre partenariat avec la webradio OxyRadio, dont l’objectif est de promouvoir la musique et les Artistes du site. Gkoot est leur fournisseur officiel de musiques électroniques, découvrez la playlist OxyRadio sur www.gkoot.com et retrouvez cette sélection tous les jours à l’antenne de 23h à 1h sur OxyRadio.net.

Aujourd’hui, OxyRadio franchit un cap…en effet la radio arrive dans l’offre des radios Freebox. Avec plus de 4 millions de terminaux !
Une nouvelle façon d’écouter, une visibilité renforcée, toujours pour promouvoir les Artistes. En plus de la chaine Radios de la Freebox, OxyRadio ouvre son télésite Freebox adapté aux téléviseurs.

Une webradio qui grandit…à écouter !

Gkoot Oxyradio !

Nous avons le plaisir de vous présenter le tout nouveau partenaire de Gkoot : OxyRadio, une webradio associative très prometteuse. Nous leur sélectionnons pour leur programmation des titres électro permettant ainsi de promouvoir un peu plus les Artistes présents sur Gkoot.
Nous avons rencontré Solvik, le Président de l’association OxyRadio…
– Qu’est ce qu’OxyRadio ?
OxyRadio est une webradio associative qui a été montée par des jeunes qui se sont rencontrées sur Internet. L’idée était de créer une vraie radio avec des émissions en utilisant les dernières technologies en matière de web, tout en se démarquant de ce qui existait déjà.
Nous avons décidé de diffuser des artistes qui ont fait le choix de la libre diffusion de leurs œuvres sur Internet. La programmation musicale est essentiellement orientée pop/rock/électro, et nous proposons également plusieurs émissions.
– Parle nous de la programmation d’OxyRadio, ses animateurs et si vous participez ou prévoyez de participer à des événements ?
Justement, la programmation est composée de 3 styles majeurs que sont le pop, le rock et l’électro. Des styles de musiques qui plaisent au jeune audimat, d’autant plus quand il est librement téléchargeable. La programmation est effectuée en continue par les membres de l’équipe qui effectuent un énorme travail d’écoute sur les plateformes répertoriant des artistes de musique libre.
Nous avons également une dizaine d’animateurs qui animent plusieurs émissions. On retrouve notamment Mathieu Pasquini (gérant et fondateur de la maison d’édition InLibroVeritas) dans les « Enfants du Web », émission qui a pour but d’échanger et partager les informations et anecdotes sur la grande histoire d’internet et des nouvelles technologies.
Mais également une libre antenne, animée par des étudiants de la région.
Un morning avec infos, météos, horoscope. « Sex & Love », une émission dédiée au sex et à l’amour et de prochaines émissions en partenariat avec Gkoot.
Au niveau événementiel, nous participons tous les ans à la Braderie de Lille dans le village du Libre qui réunit les principaux acteurs de la culture libre. Nous participons également tous les 6 mois aux ubuntu-party à la Cité des Sciences et de l’Industrie.
OxyRadio se retrouvent également à diffuser en direct sur son flux divers événements autour des nouvelles technologies et de la musique libre.
– Pourquoi avez-vous fait le choix de diffuser à l’antenne des musiques sous des licences de libres diffusions ?
D’une part, nous pensons que la culture devrait être accessible par tous et Internet semble être le meilleur moyen pour réaliser cela. D’autre part, le monde d’aujourd’hui montre bien que les habitudes de consommations de chacun ont changées et que l’avenir de la musique est sur Internet.
Nous avons donc décidé de faire la promotion des artistes, précurseurs, qui ont fait le choix de cette libre diffusion. De plus, ces artistes n’étant pas très médiatisés pour la plupart nous leur apportons un moyen de diffusion unique.
Merci Solvik pour ces réponses. OxyRadio une webradio : dynamique, des animateurs très sympa et une programmation originale bref : à écouter !

OxyradioNous avons le plaisir de vous présenter le tout nouveau partenaire de Gkoot : OxyRadio, une webradio associative très prometteuse pour qui nous sélectionnons tous les mois des titres électro de Gkoot, permettant ainsi de promouvoir un peu plus les Artistes présents sur notre site.

Nous avons rencontré Solvik, le Président de l’association OxyRadio…


– Qu’est ce qu’OxyRadio ?

OxyRadio est une webradio associative qui a été montée par des jeunes qui se sont rencontrées sur Internet. L’idée était de créer une vraie radio avec des émissions en utilisant les dernières technologies en matière de web, tout en se démarquant de ce qui existait déjà.

Nous avons décidé de diffuser des artistes qui ont fait le choix de la libre diffusion de leurs œuvres sur Internet. La programmation musicale est essentiellement orientée pop/rock/électro, et nous proposons également plusieurs émissions.

– Parle nous de la programmation d’OxyRadio, ses animateurs et si vous participez ou prévoyez de participer à des événements ?

Justement, la programmation est composée de 3 styles majeurs que sont le pop, le rock et l’électro. Des styles de musiques qui plaisent au jeune audimat, d’autant plus quand il est librement téléchargeable. La programmation est effectuée en continue par les membres de l’équipe qui effectuent un énorme travail d’écoute sur les plateformes répertoriant des artistes de musique libre.

Nous avons également une dizaine d’animateurs qui animent plusieurs émissions. On retrouve notamment Mathieu Pasquini (gérant et fondateur de la maison d’édition InLibroVeritas) dans les « Enfants du Web », émission qui a pour but d’échanger et partager les informations et anecdotes sur la grande histoire d’internet et des nouvelles technologies.

Mais également une libre antenne, animée par des étudiants de la région.

Un morning avec infos, météos, horoscope. « Sex & Love », une émission dédiée au sex et à l’amour et de prochaines émissions en partenariat avec Gkoot.

Au niveau événementiel, nous participons tous les ans à la Braderie de Lille dans le village du Libre qui réunit les principaux acteurs de la culture libre. Nous participons également tous les 6 mois aux ubuntu-party à la Cité des Sciences et de l’Industrie.

OxyRadio se retrouvent également à diffuser en direct sur son flux divers événements autour des nouvelles technologies et de la musique libre.

– Pourquoi avez-vous fait le choix de diffuser à l’antenne des musiques sous des licences de libres diffusion ?

D’une part, nous pensons que la culture devrait être accessible par tous et Internet semble être le meilleur moyen pour réaliser cela. D’autre part, le monde d’aujourd’hui montre bien que les habitudes de consommations de chacun ont changées et que l’avenir de la musique est sur Internet.

Nous avons donc décidé de faire la promotion des artistes, précurseurs, qui ont fait le choix de cette libre diffusion. De plus, ces artistes n’étant pas très médiatisés pour la plupart nous leur apportons un moyen de diffusion unique.


Merci Solvik pour ces réponses. OxyRadio une webradio : dynamique, des animateurs très sympa et une programmation originale bref : à écouter !
Ecoutez la sélection proposée par Gkoot pour Oxyradio ici

Gkoot Partenaire de la 41ème Course Croisière EDHEC

 

41ème Course Croisière EDHEC

41ème Course Croisière EDHEC

Gkoot Electronic est fier d’être partenaire de la 41ème Course Croisière EDHEC en sponsorisant sa soirée du 18 avril. Mixé par David Spire, créateur de Gkoot Electronic et lui même Dj, cette soirée présentera aux participants de la course une sélection de 37 titres Club diffusés sur Gkoot Electronic. Cette sélection est disponible ici.

A propos de la Course Croisière EDHEC :

Régate de voile internationale réunissant tous les ans au mois d’Avril plus de 165 équipages étudiants de plus de vingt nationalités différentes, amateurs et professionnels de la voile, la Course Croisière Edhec est aujourd’hui le premier évènement sportif étudiant d’Europe avec près de 3000 participants et 10000 visiteurs.

Forte de ses 40 années d’expérience, cette nouvelle édition 2009 marquera un grand pas : le retour de l’itinérance des Courses d’autrefois avec un Port Escale sur l’île d’Oléron et un tour de l’île de Ré.

Au-delà du Trophée Mer, la Course Croisière Edhec s’est peu à peu diversifiée et est depuis maintenant 16 ans accompagné par le Trophée Terre, raid sportif de 150 équipes totalisant 750 participants qui permet de découvrir l’arrière pays rochelais et le Trophée Animation Sportives, tournoi de sport collectif sur sable (beach soccer, beach volley, beach rugby et sandball), au cours duquel 40 équipes s’affrontent chaque jour.

 

Course Croisière EDHEC Virtuelle

Course Croisière EDHEC VirtuelleCentre névralgique de l’évènement, le village d’une taille de 12 000m² regroupe des stands partenaires, un espace restauration, un Seabercafé et les stands « étudiants » du Trophée Animations Sportives.

Mais la Course Croisière EDHEC, ce n’est pas tout… Le soir, les portes du légendaire chapiteau s’ouvrent et plus de 3000 étudiants viennent se déchaîner lors de soirées renversantes. Concerts tous les soirs, puis Dj’s aux platines, les artistes se succèdent sans répits pendant une semaine pour que l’ambiance ne s’arrête jamais. Tout comme Gkoot Electronic, Tété, Bensé, Arno Cost et bien d’autres encore seront là…

Gkoot Electronic a pour ambition de démocratiser la musique électronique auprès d’un public large. C’est ici l’occasion d’en faire la démonstration et de proposer à ce public une offre de qualité, adaptée et alternative aux problèmes du piratage.

Gkoot Electronic, partenaire de Maximum DownLoad

Logo Jaune Maximum DownLoad P2P

Logo Jaune Maximum DownLoad P2P

Depuis le mercredi 25 mars dernier, retrouvez dans le magazine Maximum DownLoad P2P un CD multimédia reprenant une sélection de titres Gkoot Electronic. Cette sélection est aussi disponible sous forme de playlist ici .

Ce magasine est édité par ID Presse et diffusé à plus de 60.000 exemplaires.

Maximum DownLoad P2P soutien Gkoot Electronic et les Artistes du site dans leur volonté d’imposer une offre légale et adaptée aux évolutions du marché. 

À propos de Down Load P2P :

Le magazine Maximum Down Load a été créé en octobre 2008. Ce bimestriel se bat pour défendre les libertés individuelles et les avancées en matière de technologie multimédia. Down Load P2P est un numéro spécial : pour seulement 3,90 euros, le lecteur accède aux meilleures nouveautés multimédias. Tutoriaux et articles de fond se succèdent pour qu’usage technique et culture numérique soient accessibles à tous en toute simplicité.