Pat Farrell, l’Interview !

Pat Farrell (Dj, producteur Suisse)

Peux-tu te présenter ?

Je suis Pat Farrell, Dj de Suisse. J’ai commencé à sortir mes premiers titres il y a 5 ans.

J’aime la France et j’espère venir mixer bientôt en France, j’adore le son house électro.

J’ai 10 titres qui sont sortis à l’international et deux titres qui sont N° 1 sur Junodownload et djdownload.

Depuis combien de temps mixes-tu, produis-tu ?

Je fais de la musique depuis 13 ans et je suis Co producteur depuis 4 ans maintenant.

En suisse j’organise mes propres soirées en club, ce sont les Soirées PAT FARRELL.

As-tu une résidence dans un Club en Suisse ? Si oui lequel ?

Je suis résident àl’Oxda, le Club Q, et pleins d‘autres….

J’ai également ma Lovemobile pour la Streetparade de Zurich à mes propres couleurs, j’y participe depuis 9 ans.

Je participe aussi à la compilation officiel de Dj Antoine et c’est dans le Suisse Charts depuis 10 Semaine (TOP 5) la compilation se nome « Houseworks »

Après Love Me Tonight, There’s no Soul et ton remix de I Gotta Feeling, tu sors « I Need U » avec Patrick Miller feat Gunda Wechee.

Peux-tu nous parler de l’esprit de ce titre, la collaboration avec les deux autres artistes ?

Je travaille avec Earthbeat Records depuis plus d’un an dans le studio avec Gunda Wechee qui est un ami de Patrick Miller.

Patrick Miller et moi faisons énormément de live ensemble, nous avons également fait 2 titres ensemble « There’s no Soul » et maintenant « I need U » Une fois au Studio on a eu l’idée de faire une titre comme « Girl u know it’s true »

L’idée était de faire un remix d’un titre qui était déjà un Hit international et nous avons eu l’idée de réaliser ce titre comme référence et l’inspiration était là.

As-tu des événements de prévu pour cet été ?

Il y a beaucoup de projets:

J’ai plusieurs Lives de prévus en Turquie à Antalya pour le Yatch Party Tour, Rimini Italie est Ibiza.

Il y a également en préparation une collaboration avec Tony T de RIO, Akay de Overground, Anda Adam et Pitbull.

Apres l’été en exclusivité je peux vous annoncer la Sortie « Dont let go » !

Je remercie tous ceux avec qui je travaille ainsi que toute l’équipe de Gkoot en France pour leur soutien.

Publicités

Allan Silveross, un producteur de talent présent sur Gkoot depuis Octobre 2009 !!

Suite au concours de Prod’ organisé par Fun Radio soumis aux votes des internautes et de Bob Sinclar,  Allan Silveross, le vainqueur, a pu rencontrer Bob Sinclar dans ses studios parisiens.

Il était accompagné de Studio 258, arrivé 2ème du concours, Artiste également présent sur Gkoot.

Pendant toute une journée, ils ont retravaillé ensemble le titre « Sunshine ». Allan à bénéficié de ses précieux conseils, une nouvelle version devrait bientôt sortir…

Ce titre déjà diffusé sur Gkoot depuis février 2010, est le fruit de la première collaboration entre Allan Silveross, Dj et producteur et Jeremy Morgan, chanteur, qui avait contacté Allan via Myspace. Le résultat donne un morceau rythmé, « happy », avec des variations et un choix des instrus mettant en valeur la voix de Jeremy Morgan.

Allan, originaire de Clermont Ferrand,  participe également au projet de l’association « Si t’es Jeune » qui a pour objectif d’organiser des activités de loisirs et de prévention pour les jeunes de 11 à 18 ans. Faire mixer quelques uns de ces jeunes apprentis Dj pour la fête de la musique le 19 juin fait parti de ces objectifs, Allan est fier de participer à ce projet qui lui tient à cœur. N’hésitez pas à aller les voir à Pérignat Les Sarliève dès 18h30, suivit à 23h du mix live d’Allan Silveross.

Lien de l’événement :
http://www.facebook.com/?ref=home#!/event.php?eid=120212701351910.

Ecoutez le titre « Sunshine » ICI

Pour voir la vidéo d’Allan Silveross dans les studios de Bob Sinclar c’est ICI

Boxon Records, le Label électro qui monte !

Boxon Records

Boxon Records, présent sur Gkoot depuis quelques temps, est un label qui a du flaire. Nous avons posé quelques questions à son créateur Julien Minet.

Boxon Records est un tout jeune label électro bordelais, créé en 2007 par moi-même, Julien Minet.

Il est la suite logique de rencontres et d’expériences vécues, prenant forme par un heureux hasard de circonstances: diplômé en management de l’événementiel, épaulé par un copain dj et une amie illustratrice, il n’en fallait pas plus pour que l’aventure commence.

Une fois nos contrats de distribution en poche, nous avons su nous entourer de partenaires compétents et fidèles que ce soit au niveau de la distribution, de l’organisation ou des médias… Pour ce qui est du choix des artistes, la sélection est particulièrement éclectique: on y retrouve des artistes français ou internationaux, dont certains ont été découvert par l’intermédiaire du site communautaire Myspace. Une grande importance est aussi apportée à l’identité visuelle de chaque production grâce à la collaboration d’illustrateurs et de graphistes talentueux.
Boxon Records c’est tout simplement un amour inconditionné du dancefloor et le désir de faire partager cette passion. Le label occupe une bonne place au sein de la presse spécialisée (Trax, Tsugi), sur les plateformes de téléchargement telles que Beatport ou Itunes, ainsi que sur les ondes radio (BBC Radio1, Radio Nova, Radio campus, etc.). De plus, des Boxon Parties sont organisées dans toute la France (et aussi bientôt à l’étranger), avec pour principaux mots d’ordres de promouvoir les artistes du label et d’inviter des pointures de la scène musicale, pour le plus grand plaisir du public.

Pour les jeunes Artistes qui se posent souvent la question, sur quels critères un label choisit un Artiste, peux-tu nous dire rapidement comment tu fonctionnes pour trouver l’Artiste (avec un grand « A ») ?

Cela se fait souvent au feeling. Un artiste déjà signé sur Boxon peut aussi me demander d’écouter telle ou telle personne.

Si tu avais un conseil à leur donner ?

Le travail, la persévérance, la passion.

Constates-tu une différence de consommation de la musique électro entre la France et l’étranger ? Par exemple des artistes de ton label qui fonctionnent mieux à l’étranger et d’autres mieux en France, vice versa ?

Oui, par exemple, Tom Deluxx, Gooseflesh & Eclier sont des artistes qui fonctionnent jusqu’à présent bien en Allemagne et en France; Dilemn a des fans en Australie et au Canada. WAT va jouer en Angleterre, et les BOGART ont déjà fait une tournée américaine.

Est-ce qu’Internet à modifier les stratégies de développement de Boxon Records ?

J’ai construit Boxon Records avec une connexion Internet et un téléphone (rires). Concernant les stratégies de développement d’un label de musique aujourd’hui, je pense que tout est à réinventer.

Un petit mot sur les sorties à venir, je crois savoir que WAT prépare un album pour l’été ?

Yes ! L’album « Wonder » des WAT est tout simplement magnifique… Alors préparez bien vos oreilles. Avant l’été, il y a aussi au programme les nouveaux et puissants EP de Tom Deluxx et d’Eclier, ainsi que le single « Get Crazy » du prometteur Costello avec des remixes de Will Bailey et de Black Noise. A la rentrée, nous aurons le plaisir de vous présenter le nouvel EP « 3 titres » de la star allemande de l’electro: T. Raumschmiere. Sans oublier d’ici la fin de l’année le développement du projet « Bogart & The Addictives », dernier groupe en date signé sur Boxon, avec la sortie de leur album aux sonorités « pop-rock », ainsi que le premier album de Dilemn.

A noter:
Notre boutique en ligne ouvre dans le courant du mois, avec des « special » packs. Rendez-vous sur: http://www.boxonrecords.com
Ecoutez la sélection Boxon sur Gkoot : ici
Merci, à bientôt ! The BOX is ON

Spleen, un Artiste aux sons électrique

Cette semaine, nous avions envi d’en savoir un peu plus sur Spleen.
Nous lui avons posé quelques questions sur sa démarche artistique, intéressant !
Décrit-nous l’univers « Spleen », tes influences ?
Spleen est un projet qui a vu le jour au début des années 2000, à peu près à l’époque de la démocratisation des outils de production et de l’internet, l’idée de départ était que, créer un univers musical reflétant le coté « do it yourself » de ma démarche. J’éprouve beaucoup de mal a classifier ma musique, la meilleure définition étant au fond non pas liée à une couleur musicale ou un rythme mais plus au fait quelle soit autoproduite.
Mes influences sont plutôt larges et vont de la chanson à texte en passant par le rock, mais pour se qui est de l’électro j’ai plutôt été influencé de manière réactive par rapport à des choses que je n’aimais vraiment pas, notamment l’euro-dance et pas mal de ces dérivés, à contrario j’ai beaucoup plus été marqué par la scène chip tune, le trip-hop et l’électronica, comme en peinture j’ai plutôt tendance à m’intéresser au geste plutôt qu’au motif, à la façon de faire.
Depuis combien de temps produis-tu ?
Le résultat de la période que je qualifie d’électro dansante est plus ou moins parti d’un défi
qui était de tenter de produire des titres dans un style qui ne coulait pas forcement de source pour moi au début. Le genre de musique que les gens aiment écouter en voiture ou en club, vite écouter, vite oublier.  Malgré moi je me suis pris au jeu et voila donc le résultat, qui j’espère sera trouver grâce a vos oreilles.
Une petite exclu…? des projets en cours ?
J’ai pas mal de projet qui fleurissent de ci de là dans mon esprit d’autant plus que la création est quelque chose de continu chez moi, mais rien de suffisamment avancé pour que je puisse vous en parler, disons que j’envisage de revenir un temps à des choses plus « guitaristique » ou « trip-hopesque » et qu’un travail en relation avec l’image ne me déplairais pas (dis un type qui passe ses nuits a recoloriser une à une des centaines d’images), bien au contraire (avis aux réalisateurs et autres, n’hésitez surtout pas à me contacter.) Par ailleurs je réfléchis de plus en plus aux possibilités de distribution et à tout se qui entoure le fait de produire de la musique de manière indépendante en 2010.

« Cerrone Symphony » le nouvel album de Cerrone

Plus de 30 millions d’albums vendus à travers le monde, une douzaine de trophées, 5 Awards et le Golden Globe comme “Best Producer of the year” en poche, Cerrone est sacré maître des dancefloors devant plusieurs centaines de milliers de spectateurs…

Cerrone est un personnage multi facettes, quand trois générations confondues le sacrent comme l’une des plus importantes influences musicales d’aujourd’hui. De l’Europe aux USA, en passant par l’Asie ou encore l’Australie, se sont plusieurs générations confondues qui encensent le “son Cerrone”, qui reprennent ses titres en le samplant tous azimuts. L’empreinte de son style musical a traversé les modes et les courants musicaux, tout en restant authentique et fidèle à lui-même.
L’artiste devient associé à des succès Internationaux comme Modjo, Bob Sinclar, Lionel Richie, Paul Mac Cartney, Daft Punk, Spiller, Groove Armada et autres…

Cerrone compte aujourd’hui parmi les grands artistes musiciens internationaux. Il est reconnu par les professionnels comme un des pionniers les plus influents des années 70. Aujourd’hui repris, samplé, cité, le “son Cerrone” est plus que jamais dans l’actualité musicale. Il est devenu incontournable. Cerrone fait voler en éclats la barrière des générations.

Son nouvel album « Cerrone Symphony » disponible à la vente en exclusivité chez Vente-privee.com
Ecoutez 3 extraits de l’album
ici

GKOOT Partenaire de BRICE FARADJI

Gkoot partenaire de Brice Faradji, créateur du JUMP FIT!

Gkoot réalise pour son nouveau concept de cours, qui allie Boxe, corde à sauter et fitness, des mix sur mesure avec les musiques du site http://www.gkoot.com
Brice Faradji nous parle de cette discipline novatrice:
Le JUMPROUND ou JumP Fit
Le JUMPROUND c’est d’abord l’histoire d’un boxeur.
Le JUMPROUND c’est ensuite mon désir de faire vivre à un plus grand nombre ce que j’ai moi-même vécu.
Le JUMPROUND, c’est  le « Jump », symbolisé par la corde à sauter.
Elle est un élément incontournable de la formation du boxeur. Elle développe le physique, l’endurance, la résistance et surtout le mental. Elle est le préalable à toute mise de gants.
La corde à sauter est le premier combat du boxeur. C’est le combat avec son propre corps, celui qui permet de le connaître.
Et le JUMPROUND, c’est aussi le « Round ». Pour bien comprendre son importance dans la vie d’un boxeur, il faut comprendre ce qu’il a représenté dans la mienne.
« J’avais 11 ans lorsque je suis entrée pour la première fois dans une salle de boxe avec une folle envie d’apprendre à combattre. Et pourtant, le premier round de ma vie n‘a pas été celui que j’imaginais. Pas d’adversaire, pas de gants, pas de coups mais seulement une corde à sauter.
J’observe les autres, ceux qui comme moi ont une corde dans leurs mains, ceux qui frappent sur des sacs, ceux qui répètent des mouvements devant la glace, ceux qui combattent sur le ring. Tous, respectent le rythme imposé par cette horloge sur le mur qui émet des « bips ».  Un premier « Bip » leur indique qu’ils ont 3 minutes pour donner leur maximum, 3 minutes d’effort intense. Puis un autre « Bip » leur annonce qu’ils ont 1 minute pour récupérer. C’est la première fois que j’assiste à un « ROUND »… »
Alors, ma corde à sauter entre les mains, j’apprends à respecter moi aussi ce rituel : 3 minutes pendant lesquelles j’essaie de faire tourner cette corde en même temps que mes jambes. 3 minutes pendant lesquelles les seuls « Bip » que j’entends sont ceux des battements de mon cœur. Puis le « Bip » de la délivrance. Celui qui indique qu’on peut à nouveau respirer…
Et au fur et à mesure des rounds, mon corps se fait plus léger, mes endorphines sont à leur paroxysme, mes bras tournent tous seuls et je n’ai qu’une envie, c’est que ce round dure encore et encore…
Durant toute ma carrière de boxeur, la corde ne m’a jamais quittée.
En 2002, j’ai eu envie de faire partager ce que j’’avais appris sur les rings. J’ai donc proposé au Club Med Gym, une activité que j’ai créée, le FITBOXING, une gymnique boxe chorégraphiée, aérienne et dansante, fidèle à mon style sur un ring.
Fort de mes observations, de conversations avec mes élèves, de leurs réactions face aux différentes évolutions que j’ai pu leur proposer, j’ai eu l’idée d’aller un peu plus loin dans l’accession du plus grand nombre au monde de la boxe. Et pour cela, il fallait leur apprendre ce que l’on m’avait appris 23 ans plus tôt, à savoir, la corde à sauter.
C’est ainsi qu’est née l’idée du JUMPROUND, qui peut se résumer ainsi : « le dépassement de son corps par la seule force de son esprit… »

Gkoot partenaire de Brice Faradji, créateur du JUMP FIT!Gkoot réalise pour son nouveau concept de cours, qui allie Boxe, corde à sauter et fitness, des mix sur mesure avec les musiques du site http://www.gkoot.comBrice Faradji nous parle de cette discipline novatrice:

Le JumpRound ou JumP fit  Le JUMPROUND c’est d’abord l’histoire d’un boxeur.Le JUMPROUND c’est ensuite mon désir de faire vivre à un plus grand nombre ce que j’ai moi-même vécu.  Le JUMPROUND, c’est  le « Jump », symbolisé par la corde à sauter. Elle est un élément incontournable de la formation du boxeur. Elle développe le physique, l’endurance, la résistance et surtout le mental. Elle est le préalable à toute mise de gants. La corde à sauter est le premier combat du boxeur. C’est le combat avec son propre corps, celui qui permet de le connaître.  Et le JUMPROUND, c’est aussi le « Round ». Pour bien comprendre son importance dans la vie d’un boxeur, il faut comprendre ce qu’il a représenté dans la mienne. « J’avais 11 ans lorsque je suis entrée pour la première fois dans une salle de boxe avec une folle envie d’apprendre à combattre. Et pourtant, le premier round de ma vie n‘a pas été celui que j’imaginais. Pas d’adversaire, pas de gants, pas de coups mais seulement une corde à sauter. J’observe les autres, ceux qui comme moi ont une corde dans leurs mains, ceux qui frappent sur des sacs, ceux qui répètent des mouvements devant la glace, ceux qui combattent sur le ring. Tous, respectent le rythme imposé par cette horloge sur le mur qui émet des « bips ».  Un premier « Bip » leur indique qu’ils ont 3 minutes pour donner leur maximum, 3 minutes d’effort intense. Puis un autre « Bip » leur annonce qu’ils ont 1 minute pour récupérer. C’est la première fois que j’assiste à un « ROUND »… » Alors, ma corde à sauter entre les mains, j’apprends à respecter moi aussi ce rituel : 3 minutes pendant lesquelles j’essaie de faire tourner cette corde en même temps que mes jambes. 3 minutes pendant lesquelles les seuls « Bip » que j’entends sont ceux des battements de mon cœur. Puis le « Bip » de la délivrance. Celui qui indique qu’on peut à nouveau respirer… Et au fur et à mesure des rounds, mon corps se fait plus léger, mes endorphines sont à leur paroxysme, mes bras tournent tous seuls et je n’ai qu’une envie, c’est que ce round dure encore et encore…Durant toute ma carrière de boxeur, la corde ne m’a jamais quittée.   En 2002, j’ai eu envie de faire partager ce que j’’avais appris sur les rings. J’ai donc proposé au Club Med Gym, une activité que j’ai créée, le FITBOXING, une gymnique boxe chorégraphiée, aérienne et dansante, fidèle à mon style sur un ring. Fort de mes observations, de conversations avec mes élèves, de leurs réactions face aux différentes évolutions que j’ai pu leur proposer, j’ai eu l’idée d’aller un peu plus loin dans l’accession du plus grand nombre au monde de la boxe. Et pour cela, il fallait leur apprendre ce que l’on m’avait appris 23 ans plus tôt, à savoir, la corde à sauter. C’est ainsi qu’est née l’idée du JUMPROUND, qui peut se résumer ainsi : « le dépassement de son corps par la seule force de son esprit… »

Découvrez La Compilation Gkoot Volume 1

Ça y est la 1ère compilation Gkoot est arrivée !!

Reflet des meilleurs Artistes du site (www.gkoot.com), elle est composée de 30 titres originaux sur 2 Cds.

>> Cd Zen: L’espace Lounge !

>> Cd Tonic: Un véritable cocktail de vitamines !

découvrez ici les magasins revendeurs de la compilation.

12.90 € (prix de vente conseillé)

Artistes présents sur la Compilation Gkoot: Degiheugi, Wasaru, Ioeo, Tom la mèche, Screenatorium, Arietys, Thierry b, Ondubground, Tv sport music mania, Mindthings, Kesakoo,
Dustcloud, Kallima, Easy x, Givichy, Retrigger, Mc Clain, Neogald’r, Wexin, Spleen, 8 o’clock, CraZy M.O.D.E (Studio 258), Diamond Gwen, Vince T, EFTeK, Alllex Rio Loco , Kymer Olyphane, Chris Wise

Les labels: Givichy Universal, Ego Twister, Luxy’s Prod

L’équipe Gkoot tient encore à remercier les Artistes, ses partenaires (OnlyforDj’s, OxyRadio) ainsi que toutes les personnes qui ont contribué à la réalisation de cette compilation.